• Du rififi dans la remise à outils

    Savez-vous que la scie égoïne ?»
    « Ma foi non, qui est sa concubine ? »
    « La défonceuse un peu marteau. »
    « Elle ne s’est pas pris un râteau ? » 
    « Pensez donc, je les ai vus se roulant des pelles »
    « Je sais qu’elle en pince pour elle,
    mais quand même, parfois un bon coup de lime… »
    « Quoiqu’il en soit, ce n’est pas un crime,
    rien ne sert de se mettre la tête dans l’étau »
    « Vous avez raison, ce n’est pas non plus un fléau ! »
    "Pour protéger nos rondelles, sachons serrer la vis,
    le chemin du bonheur nécessite sacrifices !
    Peu importe pate blanche ou pied de biche
    Choix qui n’appauvrit, rend plus riche.
    Le tout étant de ne s’emmêler les pinceaux 
    Défier les têtes de pioche et faire le bon créneau. 
    Je ramène ma fraise, mais l’heure tourne,
    un chantier à finir, pas question de ristourne.
    Un rendez vous avec une pince à dénuder
    que pour rien au monde je ne souhaite manquer. »

    Moralité :
    « Chaque hérisson dans son conduit à sa place,
    le tout étant de ne finir à la masse ! »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :