• le travail des enfants

               Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.
                           Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !
                           Ils semblent dire à Dieu: - Petits comme nous sommes,
                           Notre père, voyez ce que nous font les hommes !
                           
    Ô servitude infâme imposée à l'enfant !
                           Rachitisme ! travail dont le souffle étouffant
                           Défait ce qu'a fait Dieu ; qui tue, oeuvre insensée,
                           La beauté sur les fronts, dans les coeurs la pensée,

                           Et qui ferait - c'est là son fruit le plus certain ! -
                           D'Apollon un bossu, de Voltaire un crétin !

    VICTOR  HUGO 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :