• Mon fils

     

    Je me souviens quand tu es né j’ai pleuré

    Je tes mis Dans ton petit nid ange jaune,

    Après quelques jours nous somme rentré

    A la maison, tu es devenue mon icône !

    Tu as grandi sans problème, mon gars

    Mais à l’horizon de tes vingt  printemps

    Tu as perdu le sens de tes désirs  car,

    La maladie a pris toute tes envies avec le temps

    Nous avons dû apprendre  à vivre avec !

    Encore aujourd’hui il te  reste un mal être !

    Mais j’ai confiance en ton  grand désir

    De faire au mieux pour t’en sortir !

    Je t’aime mon fils ,je saurais toujours là pour toi …..

    CASTAGNETTE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :