• ou est donc le printemps

    Où donc est le printemps ? Endormi sous la nue
    Le soleil ne luit pas ou brille sans chaleur,
    Et dans les champs, la neige, aux arbres suspendue,
    Tient la sève captive et dévore la fleur.

    Tout frissonne et se tait ; le pauvre laboureur
    S'assied morne et pensif sur quelque roche nue ;
    Le pain pour ses enfants va manquer, et son cœur
    Maudira l'heure sainte où leur mère est venue.

    Il est aussi des temps où du soleil divin
    L'homme attend le retour et le demande en vain ;
    Qui de nous, une fois, et de l'âme et du monde

    N'a cru voir les destins confondus et flottants,
    Et des esprits troublés sondant la nuit profonde
    Ne s'écria jamais : — Où donc est le printemps ?

    Antoine de Latour.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mai 2016 à 20:56

    Bonsoir Jean

    Je tenais à te remercier pour ta visite sur mon blog et cela m'a permis de venir sur le tien et d'y découvrir de trés beaux poèmes félicitations

    Je reviendrai car il y a de belles choses à lire et à voir

    Je te souhaite une belle soirée

    Avec toute mon amitié

    Laure

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :